l univers melvillien

Electre

Il y a cent ans, le 20 octobre 1917, naissait Jean-Pierre Grunbach alias Jean-Pierre Melville décédé en 1973. C’est une bonne occasion de se plonger dans l’univers melvillien : la France de l’Occupation (Le silence de la mer – 1947), son  « épure décorative » (Le Samouraï – 1967), ses « intérieurs éclairés avec parcimonie » ou encore « ses bleus et ses verts » (L’Armée des ombres – 1969). On notera aussi son goût pour les autos longues et américaines de préférence, les femmes dans des rôles de « poule ». Jean-Pierre Melville considéré comme « le plus américain des cinéastes français », celui qui avait créé ses propres studios, les studios Jenner dans le XIIIe arrondissement de Paris, savait choisir ses acteurs : Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Emmanuelle Riva...

OPAC Sélection de notices