monde de l enfance les betises

Amazon

Les cinéastes revendiquent facilement l’influence de l’enfance dans leur travail : François Truffaut a fait « Les 400 coups » (1959), la comtesse de Ségur s’est interessée à cette étape de l’existence en écrivant « Les malheurs de Sophie » (1858) et Christophe Honoré, entre autres, en a fait un film éponyme remarquable paru en 2015.
Racontée par les grands, cette période apparaît comme un paradis perdu. Être enfant, c’est jouer s’amuser mais aussi écouter, obéir, être sage, apprendre… et ne pas faire de bêtises.

En lien avec l’animation Les pas sages, nous vous proposons un choix de films autour de la thématique des bêtises et des enfants terribles.

OPAC Sélection de notices